Inventaires de patrimoine culturel

L'inventaire de patrimoine culturel est une liste descriptive d'un ensemble patrimonial : c'est un support de connaissance, de gestion et de protection du patrimoine culturel. L'inventaire est le premier outil dont il faut se doter si l'on souhaite valoriser un patrimoine historique ou artistique.
L'Atelier d'Histoire est compétent pour :
- l'inventaire d'objets d'art religieux
- l'inventaire d'outils et ustensiles de la vie domestique, rurale et artisanale.

Pour qui ?

  • Pour les collectivités territoriales détentrices d'objets relevant du patrimoine culturel et historique
  • Pour les petits musées, les écomusées dépourvus de personnel qualifié pour l'inventaire et le récolement de leur collection

 

Qu'est-CE QU'UN INVENTAIRE DE PATRIMOINE CULTUREL ?

Il s'agit d'une base de données qui liste et décrit un ensemble d'objets ou d'édifices témoignant du passé de par leur valeur historique, artistique ou ethnographique. Chaque objet est décrit et photographié selon les méthodes de la Direction des Musées de France et du Service de l'Inventaire des Monuments historiques.

Exemples :

  • Inventaire du mobilier d'art religieux d'une église : tableaux, statues, retables, ornements sacerdotaux, pièces d'orfèvrerie, livres de messe, etc.
  • Inventaire de la collection d'un écomusée rural ou artisanal

 

tres-ancien-tamis-de-Cervieres

Tamis de Cervières

 

Quel lien avec la Conservation départementale des Antiquités et Objets d'Art ?

En France, chaque département dispose d'un Conservateur des Antiquités et Objets d'Art (CAOA). Cet agent de l'Etat est l'interlocuteur privilégié des propriétaires publics et privés pour toute question touchant au mobilier historique, protégé ou non au titre des monuments historiques. Ses missions sont : le récolement des objets protégés au titre des monuments historiques (vérification régulière de l'emplacement et de l'état de conservation des objets), la recherche d'autres objets à protéger, l'organisation des séances de la commission départementale des objets mobiliers qui prononce les inscriptions au titre des monuments historiques et sollicite la commission nationale des monuments historiques si elle estime que la pièce mérite d'être classée. L'essentiel des missions du CAOA concerne les objets d'art sacré conservés dans les églises et chapelles du département : il liste les objets sommairement, repère ceux qui méritent une protection mais ne décrit pas en détail la totalité des objets.

L'Atelier d'Histoire propose des services complémentaires de ceux du CAOA :

  • des inventaires détaillés
  • des inventaires systématiques
  • des inventaires sanitaires

L'Atelier d'Histoire a effectué plusieurs inventaires dans le département des Hautes-Alpes, tous réalisés en collaboration avec la CAOA des Hautes-Alpes, Mme Catherine Briotet (joignable au 04 92 52 56 11 et par mail).

 

Une planchette crantée et courbée et du ... crin de cheval tissé sont les principaux matériaux de fabrication de ce tamis

Le tamis est fabriqué avec une planchette crantée et du crin de cheval tissé

 

Quand faire appel à L'Atelier d'Histoire ?

L'intervention d'un prestataire privé tel que L'Atelier d'Histoire est nécessaire lorsque la mission ne peut être assurée en totalité par le/la CAOA.

  • Le commanditaire souhaite un inventaire systématique : alors que les missions de l'agent d'Etat se concentrent sur les objets protégés, L'Atelier d'Histoire propose des inventaires de la totalité des objets conservés dans un monument. L'inventaire systématique documente l'histoire d'un monument, des objets les plus modestes aux plus remarquables, des objets bien conservés aux vestiges de meubles dispersés.
  • Le commanditaire a un projet de création de "trésor" ou de mise en exposition : un tel projet doit obligatoirement être monté avec le CAOA car il concerne nécessairement des objets classés ou inscrits. L'Atelier d'Histoire propose d'intervenir en amont - en lien avec le CAOA - en réalisant un inventaire détaillé contenant les informations indispensables à la conception du trésor : dimensions des objets, poids, photographies de chaque face et de détail, repérage d'éléments dispersés d'un meuble ou objet démonté, etc. Les objets jugés remarquables sont signalés au CAOA qui les proposera éventuellement pour une protection au titre des Monuments historiques.
  • des travaux de restauration dans un édifice non protégé au titre des monuments historiques : lorsque des travaux de restauration doivent être réalisés dans une église ou chapelle, il est recommandé de procéder à un inventaire des objets avant leur mise à l'abri. Cet inventaire peut avoir une composante sanitaire en fonction de l'état de l'édifice. L'Atelier d'Histoire est compétent pour faire un constat sommaire de l'état sanitaire des objets dans les édifices non MH. Dans les édifices protégés au titre des MH, l'inventaire sanitaire doit être effectué par un restaurateur.
  • un projet de restauration d'objets non protégés au titre des monuments historiques : L'Atelier d'Histoire est compétent pour procéder à un constat sommaire de l'état sanitaire d'objets non protégés au titre des MH. L'inventaire et les constats photographiques fourniront aux restaurateurs les éléments nécessaires à la réalisation des devis de restauration.

 

L'histoire de Cadet Rousselle sur plaques de verre pour lanterne magique

Plaque de verre pour lanterne magique.

 

Pourquoi faire un inventaire de patrimoine culturel ?

L'inventaire de patrimoine est une étape fondatrice de tout projet de protection et/ou de mise en valeur patrimoniale :

  • Il sert à connaître le patrimoine dont on dispose
  • L'inventaire fait apparaître des liens entre objets : un poinçon métallique et les outils marqués avec ce poinçon, une coiffe ancienne et un coupon de tissu ayant servi à sa réalisation, etc.
  • L'inventaire fournit des indices sur l'histoire des objets : l'examen minutieux permet souvent de repérer un poinçon d'artisan, les initiales du ou des propriétaires successifs de l'objet. Plus largement, c'est l'histoire du lieu qui est petit à petit documentée au fil de l'inventaire.
  • C'est un support de recherche : l'inventaire est l'outil indispensable à toute recherche scientifique sur l'ensemble inventorié.
  • C'est un outil de valorisation patrimoniale : le recours à l'inventaire facilite le repérage d'objets pour un projet d'exposition, d'édition, etc.
  • L'inventaire oriente la politique de valorisation culturelle et touristique : la découverte d'éléments dispersés d'un retable baroque justifiera leur mise en exposition sous vitrine.
  • L'inventaire permet de gérer les prêts d'objets à des institutions partenaires : la sortie d'un objet et l'identité de l'emprunteur sont indiquées dans des champs d'information dédiés. S'agissant du mobilier d'un édifice religieux, rappelons que le prêt de tout objet classé ou inscrit nécessite l'accord du maire, du prêtre affectataire et de la Commission régionale des Monuments historiques qui remet une fiche de prêt comportant des recommandations sur les conditions du prêt et le transport de l'objet.
  • L'inventaire permet de vérifier l'état de conservation des objets au fil du temps (à condition de prévoir un champ d'information sur l'état sanitaire des objets, de faire des photographies de détail des objets et de mener des opérations de récolement à cet effet).

 

Cette page est illustrée avec des photographies de la collection de la Maison traditionnelle Faure-Vincent Dubois, écomusée de Cervières.

Un exemple d'inventaire à Cervières