X-Blaise-Louis-Matricule806-1R_01062- Etat-civil-description

Découverte d’archives en ligne

Il paraît que c'est en faisant qu'on apprend ... Après avoir appris ce qu'était le service militaire, les enfants ont appris que chaque soldat portait au poignet un bracelet matricule, avec son numéro matricule gravé, pour pouvoir reconnaître son corps en cas de décès. Ce même numéro est utilisé dans les registres matricules, qui contiennent le parcours de chaque soldat à partir de son service militaire. Chaque page commence par l'état-civil du soldat et sa description physique, ici celle de Blaise X, le soldat qui a ramené la capote et les bandes molletières en Queyras!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plan du site

Contact et crédits photos