L'Atelier d'Histoire en Italie

Piémont , Février et mars 2017

Début 2017, un particulier sollicite L'Atelier d'Histoire pour une recherche généalogique en Piémont. L'occasion de prendre la route de l'Italie à quelques reprises, en compagnie de notre collaboratrice historienne d'art Antonella CHIAVIA, interprète bienvenue et apprentie chercheuse en archives.

Ce client, passionné de généalogie, est en possession d'un arbre généalogique assez conséquent commencé il y a 30 ans. Sa demande est a priori simple :

  • il souhaite connaître les dates et lieux de naissance et de décès de certains membres de sa famille au XIXe siècle
  •  Il aimerait aussi connaître les raisons du décès des personnes disparues prématurément

La recherche est en fait plus complexe qu'il n'y paraît car cette famille qui habitait Fenestrelle, dans le Val Ghisone, exerçait deux métiers : berger et colporteur. Alors que leur activité autour des moutons était a priori concentrée à Fenestrelle, les hommes de la famille sillonnaient les routes chaque hiver jusqu'en Sardaigne pour vendre, par exemple, des fils, tissus, livres, papiers et autres petits objets. Par conséquent, certains sont nés à Pignerol, d'autres sont décédés à Turin, d'autres encore peut-être bien plus loin, sur les routes de Sardaigne ...

Les conditions de recherche archivistique en Italie rendent ce travail plus complexe.En France, les registres paroissiaux et d'état-civil d'une majorité de communes sont conservés aux Archives départementales, dans la ville-préfecture du département, beaucoup sont numérisés et même parfois indexés dans des bases de données accessibles en ligne. La recherche en est considérablement facilitée. Au contraire en Italie, l'état-civil est toujours conservé dans les mairies et les registres tenus par les prêtres dans les paroisses, ce qui impose de se déplacer dans chaque commune et institution concernée par la recherche.

Pour ce client, L'Atelier d'Histoire s'est rendu à Fenestrelle en février, en mairie d'abord, à la paroisse ensuite ; d'autres communes du Piémont seront au programme dans les semaines qui arrivent.