Le projet de Maison de l'Arbre à l'Ouvrage

Communauté de communes du Pays des Ecrins , 2017

Fin 2016, un beau projet de valorisation du patrimoine culturel voit le jour dans les Hautes-Alpes sous l'égide de la Communauté de Communes du Pays des Ecrins : celui d'une Maison de l'Arbre à l'Ouvrage construite autour de l'exceptionnelle collection d'outils et machines à bois de Louis Chiorino, menuisier compagnon du Devoir. Depuis le printemps 2017, L'Atelier d'Histoire accompagne cette opération de longue haleine.

 

La collection de Louis Chiorino est unique en France et probablement en Europe : 2400 outils et machines à bois - et en bois ! - patiemment collectés au fil des ans dans les Alpes du Sud, le Rhône, la Savoie, la Loire, le Languedoc, l'Italie, la Roumanie, etc. Nos territoires haut-alpins sont largement représentés dans ce très bel ensemble : Vallouise, Briançonnais, Queyras, Embrunais, Buëch, Champsaur, etc.

Bientôt acquise par la Communauté de Communes du Pays des Ecrins, la collection constituera la pièce maîtresse d'une future Maison de l'Arbre à l'Ouvrage, dont nous espérons qu'elle associera tous les métiers et activités du bois, avec un pôle commercial, des formations aux métiers du bois et un "musée" vivant et interactif.

Première intervention pour L'Atelier d'Histoire : depuis le début du mois de mai 2017, nous conduisons le pré-inventaire de la collection. Il s'agit de lister les objets, leur origine et leur usage afin d'avoir un première vision de cet ensemble patrimonial. Le travail est conduit avec l'aide de bénévoles, Jean-Lin PAUL, conseiller municipal de Vallouise et animateur du "Collectif Projet" qui accompagne la Communauté de Communes du Pays des Ecrins, Lizou MATHIOT, patiente petite main, et Louis Chiorino bien sûr qui nous apporte ses connaissances.

Au fil de ce pré-inventaire, nous prenons conscience de la valeur patrimoniale exceptionnelle de cet ensemble qui témoigne de plusieurs siècles d'histoire des techniques du bois. Bien des outils à main ont été pensés et conçus par leur propriétaire pour son usage spécifique : la prise en main facilitée avec l'emplacement du pouce, l'outil du gaucher, etc. Les décors incisés, sculptés ou moulurés des varlopes et des riflards, les initiales poinçonnées au fer chaud, la pièce de monnaie qui sert de rondelle de fixation, le modeste rabot taillé dans un bout de bois de chauffage portant encore son écorce : chaque objet raconte un homme, une culture, un métier.